Perte de grossesse : le yoga, une méthode naturelle pour votre guérison

Juil 12, 2022 | Fertilité, Santé de la femme, Yoga et Méditation

Important :

Vous souffrez de fortes douleurs abdominales ? Vous avez eu une perte de conscience ? Vous faites une hémorragie (si vous avez besoin de plus d’une serviette hygiénique à l’heure pour vos saignements) ? Appelez les secours ou faites-vous emmener aux urgences.

 

Rien ne vous prépare aux fortes émotions qui vous submergent lors de la perte de votre bébé. Ce petit être, que vous n’avez pas encore tenu dans vos bras. Pendant que notre société parle volontiers de la grossesse, de l’accouchement ou encore de la maternité, qu’en est-il de la perte de grossesse ? Parlons de cette épreuve difficile pour trouver le chemin de la guérison.

 

 

Un véritable tabou lié à la perte de grossesse

Vivre la perte d’un bébé, faire une fausse couche ou vivre une interruption de grossesse, sont des sujets encore très tabou. Malheureusement, cela reste un secret pour de nombreuses femmes, car elles ne partagent pas cette perte avec leur proche. Or, cette épreuve concerne plus d’une femme sur quatre !

 

La grossesse est partout : en yoga fertilité, en prénatal et en postnatal. C’est pourquoi il est très difficile de trouver une oreille attentive, un soutien voire des informations et des conseils pour surmonter ce deuil. Comment réussir à se reconstruire sans personne pour vous aider à comprendre cette souffrance ?

 

Une épreuve difficile à traverser

En effet, chaque femme va vivre ce choc physique et émotionnel différemment. Certaines se sentiront fortes, prêtes à aller de l’avant. Tandis que d’autres éprouveront une grande tristesse, un vide abyssal. Par ailleurs, certaines femmes auront besoin de se sentir entourée, alors que d’autres ressentiront le besoin d’être seule. Elles voudront s’isoler du monde pour faire leur deuil, pour laisser leur corps se remettre petit à petit. Dans tous les cas, ressentir cela est tout à fait normal.

 

Lorsque vous tombez enceinte, vous savez que cette épreuve peut arriver. C’est la raison pour laquelle vous ne parlez pas de votre grossesse lors du premier trimestre. De ces fameuses 14 semaines de grossesse. Vous n’êtes pas préparés à vivre et à ressentir une telle douleur. Peu importe que cela soit à 4, à 12 à 20 semaines ou arrivé au terme. Où apprenez-vous ce qu’il se passe pendant et après la perte de grossesse ?

 

Des informations inexistantes sur la perte de grossesse

Par exemple : selon le nombre de semaines d’aménorrhée, avoir un « accouchement » par voie basse à partir de 12 semaines. Sans compter les tranchées, les « couches » à changer x fois par jour, le « retour de couche ». Et n’oubliez pas les chutes possibles de tension, les étapes du deuil, les épisodes possibles de dépression, le désarroi de vos proches, etc.

 

Aussi, Il est difficile de trouver des informations claires et précises. Comment soutenir votre corps et vos émotions de manière naturelle ? Ce complément pourtant indispensable du parcours de soins et du médical.

Une méthode naturelle pour guérir

Nous l’avons vu plus haut, cette épreuve concerne plus d’une femme sur quatre. Je fais partie de ces « une femme sur quatre ». Encore aujourd’hui, je me surprends de la violence du choc à la fois physique, mental et émotionnel.

 

Le retour à mes basiques et essentiels comme le yoga, l’ayurvéda, la naturopathie, etc. m’ont permis de faire et de refaire confiance en la sagesse de mon corps. Afin de mieux vivre cette période et de continuer à vivre avec cette expérience vécue par des millions de femmes. 

 

La pratique du yoga devient encore plus un réceptacle pour vous soutenir. Il vous accompagne à toutes les étapes que vous allez vivre au niveau physique, mental et émotionnel. De même, les médecines traditionnelles, comme l’ayurvéda et la naturopathie ou la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise), vous aident à mieux traverser cette étape de votre vie.

 

Des méthodes naturelles pour soigner votre corps, votre esprit et votre cœur

Un yoga restaurateur apporte le repos et le cocooning nécessaires après une perte de grossesse. Cette pratique douce, bienveillante et en rondeur soutient votre système nerveux et votre corps bien éprouvé. Cela va permettre l’oxygénation, la récupération et la circulation de prana ou de l’énergie vitale dans vos organes, notamment pelviens.

 

Les pranayamas ou exercices de respiration vous aident à rester ancrée dans le présent. Ils vous offrent un moyen d’apaiser votre corps, votre cœur et aussi votre esprit. La méditation quant à elle, peut favoriser l’acceptation et le lâcher prise sur les événements de la vie. Ces évènements qui vous échappent et que vous ne contrôlez pas.

 

Notez qu’il est très important de recevoir l’aval de votre médecin pour reprendre une pratique de yoga. Rappelez-vous également à chaque instant que vous seule êtes dans votre corps. De ce fait, vous savez ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas. Ne vous mettez pas la pression ! Vous avez le droit de changer d’avis. Avant tout, honorez vos besoins.

 

Faire du yoga les deux premières semaines après la perte de grossesse

Une pratique douce du yoga est essentielle au cours de ces premières semaines. Effectivement, il est nécessaire d’y aller en douceur, afin de créer un espace sûr et sacré. Cela non seulement sur le plan physique, mais aussi sur le plan émotionnel. Si vous retournez dans un cours de yoga collectif, sentez-vous totalement prête. Il peut être trop tôt, sur le plan physique et émotionnel, de pratiquer à nouveau dans un groupe. Alors, vous vous sentez de nouveau en décalage avec le monde extérieur.

 

 

Des postures douces, relaxantes et restauratrices

Vos sensations physiques varient elles aussi. Après une fausse couche ou une interruption de grossesse, votre corps a toujours un taux élevé de relaxine. Pendant la grossesse, cette hormone aide les ligaments et les tendons à accueillir et à porter le bébé. Toutefois, elle crée également une instabilité potentielle dans le bassin, le bas du dos et d’autres articulations délicates, comme les poignets. Donc, il est primordial de prendre votre temps. Allez-y lentement, en douceur, pour permettre aux muscles du plancher abdominal et pelvien de retrouver leur tonus d’avant la grossesse.

 

Ainsi, il est préférable d’opter pour des postures de yoga ou asanas restauratrices avec des accessoires douillets :

  • bolsters ;
  • traversins ;
  • couvertures;

Créez-vous un cocon physique dans votre espace de pratique avec une lumière douce, une bougie et votre musique relaxante préférée. Des postures, telles que le papillon inversé (Supta Baddhakonasa) ou la posture de relaxation (Savasana), constituent une partie profondément nourrissante de cette pratique.

 

Une posture de relaxation est une posture permettant de rétablir un équilibre optimal :

  • aux muscles du corps de se détendre ;
  • au dos de se détendre ;
  • au système nerveux de s’apaiser.

Dans un premier temps, allongez-vous sur le dos, les pieds au sol juste sous les genoux. Vous pouvez laisser vos genoux l’un contre l’autre et les pieds légèrement écartés. Reposez-vous simplement. Puis, inspirez et permettez au sol de supporter un peu plus votre poids à chaque expiration. Laissez la gravité faire le travail de soutien de cette pose. Pour finir, autorisez-vous à relâcher tout ce qui doit l’être. Cet espace intimiste chez vous peut créer l’espace opportun pour lâcher et évacuer toutes les larmes, la tristesse et le chagrin dans le cadre de votre processus.

 

La méditation pour votre guérison

Des pratiques de méditation d’acceptation, de lâcher-prise et d’auto-compassion vous apportent beaucoup de bienveillance nécessaire en ce moment. Vous passerez facilement par des émotions comme la colère, la frustration, la tristesse ou encore la jalousie. Cependant, ces émotions ressenties trop durablement risquent d’entraver votre processus de guérison. C’est pourquoi il est important de créer un espace pour faire votre deuil et vous laisser aller émotionnellement. Tout ceci en soutenant le processus de régénération et d’auto-régulation de votre corps, avec beaucoup de bienveillance envers vous-même.

 

Pratiquer le yoga après l’arrêt des saignements

Lorsque vous commencez à guérir, votre pratique évolue progressivement vers un rythme fluide et doux. Cela permet à votre corps de développer sa force et son prana, guérissant ainsi votre corps littéralement de l’intérieur. Continuez à éviter une pratique soutenue et dynamique pouvant blesser des zones vulnérables, telles que le bassin et le bas du dos. Des mouvements organiques, doux et fluides, invitent votre corps à se mouvoir avec la respiration. Ces gestes sont particulièrement nourrissants et adaptés.

 

Allez-y progressivement et doucement dans votre pratique. Écoutez les signaux de votre corps : douleurs, inconfort, fatigue, etc. Si tel est le cas, revenez à une pratique plus douce et restauratrice. Également, il est recommandé (durant une certaine période) d’éviter les postures pouvant causer des tensions sur les organes abdominaux, comme :

  • les torsions fermées ;
  • les exercices de renforcement abdominal ;
  • les flexions avant profondes ;
  • les flexions arrière dynamiques.

Préférez les réintroduire progressivement, en fonction de votre envie et de votre ressenti. Surtout, écoutez-vous et ne forcez pas !

 

Favoriser des postures douces

Essayez des inversions douces comme le Viparita Karani (jambes tendues contre un mur) et des variations douces de la chandelle. Ces dernières sont bénéfiques pour aider votre utérus à se tonifier et à se réaligner. Par ailleurs, elles sont efficaces pour tonifier le plancher pelvien. Quant aux postures de demi-pont douces, soit actives soit avec une brique ou un traversin sous le sacrum, elles seront également bénéfiques. La raison ? Leurs effets stabilisateurs (pour le bassin) et leurs effets d’ouverture et expansion de la région du cœur.

 

Il existe également des pratiques ciblant le chakra racine. Ces pratiques aident à renforcer votre stabilité (tant physique qu’émotionnel), votre ancrage et votre sécurité :

  • promenade en forêt ;
  • jardinage ;
  • poterie ;
  • s’asseoir dans l’herbe ;
  • s’asseoir sur son tapis de yoga.

 

Que cette approche douce et bienveillante du yoga puisse vous aider et vous soutenir dans cette étape de votre vie. Déposez-vous dans cet espace que vous offre le yoga. Honorez et répondez à vos besoins dans votre chemin de guérison, tant sur le plan physique qu’émotionnel.

 

Ma formation en ligne « fertilité, yoga et ayurveda »

Ma formation en ligne vous apporte des pratiques authentiques, adaptées et nourrissantes. Elles sont spécialement conçues pour les femmes dans le cadre de la fertilité et des troubles de la fertilité. Aussi, pour les femmes en parcours PMA, perte de grossesse, etc.

 

Cette formation s’adresse à vous si :

  • vous souhaitez adapter votre pratique après une perte de grossesse ;
  • vous êtes passionnée par l’accompagnement des femmes ;
  • vous êtes praticien en santé naturelle ;
  • vous êtes professionnel de santé ;
  • vous êtes professeur de yoga et voulez offrir des cours de yoga holistique avec des pratiques sûres.

 

En effet, cette formation vous mène plus loin que cet article en termes de compréhension, de pratique, d’enseignement et d’accompagnement. Je vous propose des modules, des rencontres et des sessions d’étude en visioconférence. Cela afin d’améliorer et d’approfondir votre apprentissage dans ce domaine de la santé de la femme, fertilité et troubles de la fertilité. La formation couvre des sujets tels que (liste non exhaustive) :

  • l’anatomie ;
  • la physiologie ;
  • la nutrition ;
  • la naturopathie ;
  • les plantes ;
  • les soins naturels ;
  • l’ayurveda;

 

 

Bienvenue sur le blog Holistic Aurélie

Un blog autour de l’éducation holistique et scientifique en Yoga et santé naturelle..

Découvrir mes différents accompagnements pour…

Me suivre sur les réseaux sociaux

Découvrir des articles similaires

Un script pour des vidéos de yoga engageantes qui cartonnent

Comment faire rester votre communauté sur vos vidéos de yoga sur youtube, Facebook ou Instagram?  Les 5 premières secondes de la vidéo doivent être consacrées au « Pourquoi ». avec une accroche percutante Pourquoi vais-je regarder cette vidéo ? Pourquoi c’est...

Réussir sa première retraite de yoga

Vous vous apprêtez à organiser votre première retraite de yoga ? C'est à la fois excitant et cela peut aussi parfois être intimidant. Il faut notamment penser à beaucoup de points depuis dénicher le lieu de retraite idéal, établir le contrat avec les futurs...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.