Vevey, Suisse

Julie Karleskind

Yoga et endométriose

Qui es-tu ?

Éternelle élève de yoga mais également enseignante. J’accompagne les femmes à chaque étape de leur vie vers la sérénité. Respect du corps, non jugement et bienveillance sont mes maîtres mots pour se sentir à l’aise dans son cœur, son corps et son esprit.

Qu’est-ce que t’as apporté le yoga ?

Une connexion accrue avec le corps et un apaisement du mental. Depuis enfant je meus mon corps dans l’espace grâce à la danse, et le yoga m’a apporté la dimension spirituelle au mouvement qu’il me manquait. Sur le tapis et en dehors, j’ai découvert que nous sommes bien plus que ce que nous pensons être.

Pourquoi accompagner et transmettre le yoga et endométriose ?

Les enseignements ancestraux du yoga m’apportent tellement au quotidien que j’ai envie de les partager avec le plus grand nombre. J’ai choisi de transmettre le yoga pour accompagner les femmes à chaque étape de leur vie pour davantage de sérénité et de plénitude. Bien que l’endométriose (à ma connaissance) ne me touche pas directement, la pratique régulière du yoga m’est indispensable en période prémenstruelle et menstruelle (et pendant les autres périodes du cycle d’ailleurs). Pour soulager les douleurs physiques mais également pour calmer un mental agité. Je suis convaincue qu’en intégrant ces pratiques millénaires dans nos quotidiens, nous pourrons vivre une vie en meilleure harmonie avec nos cœurs, nos corps et nos esprits.

Plutôt yin ou yang ?

Un bel équilibre entre les deux! Un quotidien plutôt yin, doux et féminin avec de jolis éclats de yang.

Ta posture préférée

Upaviṣṭa Koṇāsana et Utkata Koṇāsana

Ton “guilty pleasure”

Le gingembre confit (j’adore le gingembre!!)