rennes, FRANCE

Gaëlle Redon

Yoga et endométriose

Qui es-tu ? 

Je suis Gaëlle. Enseignante de russe, j’ai pour seconde passion le yoga depuis de nombreuses années.
J’ai commencé à me former en yoga pour donner des cours à mon tour (d’abord de yoga nidra, puis du postural) en 2018. 

 

Qu’est-ce que t’as apporté le yoga ? 

Le yoga est un outil formidable pour adoucir le quotidien sur le plan mental comme sur le plan physique. 

Le yoga m’a permis au fil des années d’éliminer des maux de dos récurrents, de redresser ma colonne, et de me sentir mieux dans mon corps au fil des années, d’autant plus après la prise de conscience (ou plutôt le fait de pouvoir mettre un nom sur) de l’endométriose.
En un mot, le yoga permet de prendre soin de soi.

Pourquoi accompagner et transmettre le yoga et endométriose ?  

Diagnostiquée pour mon endométriose fin 2019, j’ai alors décidé de me tourner vers un yoga postural plus doux et adapté pour les femmes atteintes de la même maladie et qui puisse aussi convenir à d’autres pathologies, et c’est avec plaisir que j’ai suivi la formation dispensée par Aurélie, dans ce but !

Ta posture préférée 

Les guerriers pour regagner en stabilité et en forme, le pigeon (ou cygne) pour « prendre mon envol ».

Plutôt yin ou yang ? 

Plutôt yin, je me dirige plus vers de pratiques douces, mais sans exclure de petits enchainements.

Ton “guilty pleasure” 

Une bonne tasse de chocolat chaud (au lait végétal, bien sûr 😉)